Fin de l’été, saison des bilans pour les festivals de musique. Télérama.fr a passé au crible la fréquentation des plus grandes manifestations françaises (hors jazz et classique) pour prendre le pouls d’un été 2012 riche en surprise.
Sur 32 festivals (de juin à fin août) dont la jauge dépasse les 15 000 personnes (fréquentation totale payante + invitations), le bilan est plus globalement positif. Il est également instructif, surprenant aussi : pour neuf baisses, huit maintiens et seize progressions, impressionnantes parfois. Ainsi, le Hellfest (Clisson), qui en deux ans s’est hissé dans le top 5 des plus grandes manifestations estivales. Une croissance régulière, importante et qui ne devrait pas se démentir en 2013, même si dans les hautes sphères festivalières, la bataille fait rage. Pour obtenir une cinquième place en 2012, les Eurockéennes (Belfort) ont dû attirer plus de 100 000 personnes. Faute de franchir cette barre des 100 000 spectateurs, le Main Square (Arras) se contente d’une sixième place désormais, après avoir connu l’ivresse de la quatrième en 2010.

Suite de l’article sur Télérama.fr:
http://www.telerama.fr/musique/infographie-le-bilan-des-festival-d-ete-2012,85958.php