Vendre à l’international exige de proposer le même niveau de service qu’en France, car les internautes n’ont que faire des problématiques du back-office. Pour eux, seuls comptent la qualité de la livraison, le respect des délais et la possibilité de renvoyer le produit.

1/ Tester le potentiel en expédiant depuis la France

Envoyer vos colis depuis la France est la solution idéale pour tester un marché, démarrer une activité à l’international et distribuer de faibles volumes vers les pays frontaliers… à condition de vendre des produits légers (moins de 30 kg) et peu encombrants.

Jusqu’à cinquante commandes par jour, inutile de se poser la question, l’expédition à partir de la France est la solution la plus pratique et la plus simple. Pour aider les ecommerçants qui se lancent tôt dans l’aventure et utilisent les places de marché, le logisticien Orium projette de nouer un partenariat avec Neteven et Lengow afin de recevoir directement les commandes prises par les e-commerçants via ces plateformes et leur permettre de gagner du temps.

Seuls problèmes avec l’expédition depuis la France : en express l’acheminement est onéreux et en courrier simple, le suivi n’est pas garanti. C’est donc là que les arbitrages commencent…

Lire la suite de l’article >> ici <<